5 livres pour un bonheur « work in progress »

regarde_5_livres_pour_un_bonheur_work_in_progress1Ouf le beau temps est arrivé ! Les journées se rallongent, le soleil fait des heures sup’ et le programme des Vacances se détaille. Que tu sois un lecteur compulsif ou un lecteur flemmard (si si je parle aussi à toi qui ne lis toujours que la première page) c’est LE moment pour toi de choisir un livre pour rythmer tes prochaines journées détentes. À l’ombre d’un arbre, sur la plage, dans ton lit, ou sur le Mont Hua (envoie-nous une photo si tu y es), voici une sélection de livre pour titiller ton quotidien et pourquoi pas répondre à cette question : mais en fait, quel est ton rêve dans la vie ?

Et si tu vivais tes rêves enfantins ?

regarde_5_livres_pour_un_bonheur_work_in_progress_le_petit_sauvage
Alexandre Eiffel possède tout ce dont un homme rêverait : une belle femme, une entreprise dont il est le patron et un petit appart parisien. Ok ! Mais est-il vraiment heureux ? Emporté par le train-train quotidien Alexandre s’est laissé porter sans jamais se poser cette question primordiale : qu’étaient devenus les rêves du Petit Sauvage (alias : Alexandre l’enfant), SES rêves ? Il décide alors de tout plaquer pour retrouver l’enfant qui sommeille en lui et enfin retrouver des sensations simples, dire ce qu’il pense franchement et sans mensonge et surtout de ne plus faire partie de ces « grandes personnes » sans rêves.

Et si toi aussi tu replongeais dans tes envies enfantines avec ton corps d’adulte, que ferais-tu ?
« Le Petit Sauvage ». De Alexandre Jardin.

Une vie bucolique ça existe !

regarde_5_livres_pour_un_bonheur_work_in_progress_a_melie_sans_melo
Depuis 72 ans Mélie en est la preuve ! Et cette année, dans son petit coin de campagne elle entend éduquer sa petite-fille Clara aux joies de la vie quotidiennes en prenant soin de profiter de chaque détail qui passe. Admirer une araignée tisser sa toile artistique, s’endormir dans le foin et dévaler les chemins à bicyclette.

C’est simple, on a juste envie de rejoindre cette maisonnée aux habitants si attendrissants. Comme quoi, « il en faut peu pour être heureux », comme dirait un certain ours !
« À Mélie, sans mélo ». De Barbara Constantine.

Ton petit manuel anti-blues…

regarde_5_livres_pour_un_bonheur_work_in_progress_ne_me_dites_plus_jamais_bon_courage
ALERTE : en lisant ce livre tu ne seras QUE d’accord avec ses propos, c’est comme ça, tu n’y peux rien. Et en même temps c’est plutôt bon signe ! Il part d’un postulat indéniable : le français est un râleur ! Grâce à ce petit bouquin (Il est petit et écrit gros DONC toi aussi « lecteur flemmard », tu peux le lire), tu vas apprendre à dire STOP aux pensées négatives qui te traversent l’esprit et aux bousilleurs de rêves.

Dès aujourd’hui pense comme Woody Allen : « L’avenir m’intéresse, car c’est là où j’ai l’intention de passer ma vie ».
« Ne me dites plus jamais bon courage ! Lexique anti-déprime à usage immédiat des français ». De Philippe Bloch.

Fais ta valise, on part !

regarde_5_livres_pour_un_bonheur_work_in_progress_l_alchimiste
Santiago a un rêve. Jeune berger andalou, il ose quitter son quotidien confortable pour partir à la quête d’un trésor aux pieds des Pyramides. Il sait alors tout ce qu’il perd mais ne sait pas ce qu’il gagne. Et pourtant, son voyage sera parsemé de rencontres, d’accomplissement… mais aussi de doutes et de craintes.

Un roman qui pousse à la réflexion voire même à l’action pour trouver sa « Légende Personnelle » (son rêve). L’une des rencontres de Santiago dans ce livre lui révèlera un jour : « J’ai peur de réaliser mon rêve et n’avoir ensuite plus aucune raison de continuer à vivre ».
T’es un peu pareil n’est-ce pas ? Et si tu osais cette fois-ci ?
« L’alchimiste ». De Paulo Coelho.

Repousser tes limites pour parvenir à ton but

regarde_5_livres_pour_un_bonheur_work_in_progress_lila_K
Lila K est déterminée : elle LA retrouvera quoiqu’il arrive… elle sera de nouveau avec sa mère, elle en est sûre. En attendant, elle doit faire bonne figure en faisant de nombreux efforts dans ce centre qui la répugne. Qui l’a enfermé ici ? Pourquoi possède-t-elle toutes ces cicatrices ? Et surtout comment retrouver sa mère dans cette ville immense ?

Même si la lutte est longue, Lila K est le symbole que l’on peut y arriver, que l’on peut parvenir à son but. Il n’y a qu’un mot d’ordre : il faut y croire !
« La ballade de Lila K ». De Blandine Le Callet.