N’oublie pas tes rêves !

Petite fille, bateau sur l'eau, Carrousel, enfant dans un parc
Tous les matins dans les transports, le midi à la cantine de ton bureau ou même dans le supermarché du coin pour remplir ton frigo… fais une pause et regarde bien, c’est là que le constat s’opère…

Regarde cet homme-la, cravaté jusqu’au cou, qui tire une tronche pas possible en somnolant entre deux dossiers. Et cette fille, au maquillage impeccable, qui marche à vive allure et passe sans cesse des coups de téléphone « pro », parce-que tu comprends, elle est trop « busy » ! Ou encore moi, stressée sur le quai, fixant ma montre car ce foutu train n’est pas à l’heure pour ma prez’… Et si on remontait quelque peu en arrière, que dirions-nous ? Nous serions-nous vus ici, habillés de la sorte ? Avec ces manières de parler, ce quotidien qui nous poursuit ?… Si seulement, il était possible de discuter avec le gosse que nous étions. Juste comme ça pour faire un petit bilan ! Qu’est-ce qu’il te dirait à toi ?

Ahhh ce n’est pas facile de grandir et de basculer dans le monde des  « grandes personnes ». C’est fourbe en plus, ça arrive d’un coup, on ne s’y attend pas. Tu t’es lancé dans ces études parce que plus tard, « ils » disaient que tu gagnerais bien, que tu pourrais t’offrir ce que tu souhaiterais. Et c’est certainement la première fois que tu trahissais ton « mini-toi ». Tu as bien avancé, tu as rendu tes projets, trouvé tes stages au moment où il le fallait (souvent à la dernière minute), un stage qui ne te correspondait pas forcément mais qui avait inconsciemment déjà orienté le reste de ta profession. Trop tard, tu t’es déjà fait embarquer ! S’ensuit le premier job qui désormais te plait et dans lequel tu t’épanouis… et heureusement ! Mais finalement, au fond ton « mini-toi » n’est-il pas trop frustré ?

Oulala, je te vois venir, ce n’est pas un article sponsorisé par Kleenex ne t’inquiète pas, c’est juste pour que tu prennes ton temps et que tu fasses la liste des choses dont tu rêvais étant petit. S’il y a un « détail » à changer, c’est maintenant, non ?  Ne passe pas à côté de ta vie, « ce serait ballot » (comme dirait ma grand-mère) car tu n’en n’as qu’une !

Et n’oublie pas « Ne grandis pas, grandir c’est abandonner ses rêves »

  •      Ce métier ? Il te plait comment sur une échelle de 1 à 10 ? Tu sais quoi ? Tu n’as pas signé pour 20 ans ! Si tout baigne, c’est cool ! Sinon, pèse le pour et le contre et munis-toi du « Livre des Décisions ».
  •      Demain, change de wagon de train et ose prendre un autre chemin, tu découvriras certainement de nouvelles choses.
  •      Fais attention à chaque détail de ta journée ! Et oui, il n’y aura plus jamais de 1er Août 2015.
  •      Pourquoi ne pas laisser une chance à cette autre boulangerie là-bas ? Allez, fais-toi un petit plaisir, ta cantine ne va pas bouger tu sais !
  •      Ne te « contente » pas de la personne avec qui tu es, aime-la comme ces acteurs que tu enviais lorsque tu regardais des films à l’eau de rose à la « Love Actually ».
  •     Et surtout, tente de sourire un peu ça ne te fera que du bien et tu verras… c’est contagieux !!!