Humm… Ça sent l’enfance !

papa avec son fils avion jouet monseur et madames enfant avec ombrelleC’est quand la dernière fois que tu as mis des bottes en caoutchouc ? 10 ans ? Bon allez, 12 à la limite. Et pourtant en plus de leur texture assez désagréable, tu te souviens encore très bien de cette odeur particulière. Tu sais celle, un peu chimique, qui te suivait partout lorsque tu allais à la pêche aux crabes ?

C’est drôle comment certaines odeurs font partie de ton passé. Difficile de les croiser tous les jours mais il suffit d’en parler pour que ton nez fasse un plongeon en arrière. C’est bien fait le cerveau tout de même ? Il vous case ça dans un coin bien précis et le ressort si besoin. Pratique !

Finalement, aujourd’hui, on peut l’annoncer fièrement : l’enfance a une odeur !

Petite précision non négligeable : chaque génération détient sa propre palette de senteurs ! Ehh oui, l’effaceur n’existait pas au temps de grand-mamie ! Et je dirais même plus, chacun possède son propre parfum de l’enfance !

Mais globalement, on a tout de même un point d’entente… surtout à l’école. Pour les bébés des années 90, on vous a récolté quelques odeurs bien enfouies dans vos souvenirs :

–  L’effaceur sur les doigts lorsque tu ratais le bouchon pour le refermer.
–  Le plastique des « protèges cahiers ».
–  Le petit pot de colle avec son pinceau suivis de très près par le bâton UHU qui ne colle pas.
–  Les bottes en caoutchouc.
–  La Biafine et le Mustela.
–  Le Labello appliqué en tartine avant de passer sa 1ère étoile !
–  Le savon de l’école maternelle. Tu sais celui qui tourne tout seul sur son manche en acier.
–  L’encre violette de l’imprimante sur les photocopies de la Prof.
–  Le Dop. Mais si ! Tu l’avais aussi : celui qui « ne pique pas les yeux »…
–  Le plastique des brassards et des bateaux gonflables.
–  Le bac à boules de McDonald aux odeurs délicieuses de pieds mélangées à la chaleur du plastique. Mmmmmhh.
–  La pâte à modeler.
–  …

Et toi quelles sont tes odeurs du passé ?